En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le président français François Hollande (g) et le Premier ministre, Manuel Valls, le 17 février 2016 à Paris
 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • jean-mimi
    jean-mimi     

    Le plus triste dans cette histoire c'est que ce pays est composé de près de 30 % de débiles

  • ZUT!
    ZUT!     

    Même à zéro, cet inconscient vaniteux croira toujours être rééligible.

  • sclp
    sclp     

    C'est bien normal : la température a chuté alors que de nombreux français ont du mal à se chauffer, et les sénateurs touchent en plus de leurs gras émoluments une prime de chauffage !

  • nanardu77
    nanardu77     

    ET encore...ces chiffres sont surement bidon...ce gvt est une telle médiocrité que cela est faux...

  • jolbob
    jolbob     

    Il manque la virgule c'est une valeur à 1 chiffre pas 2.

    Il y a bien longtemps que les français n'avalent plus ces "anacondas".
    Plus c'est énorme, moins ça passe.

  • hephaistos
    hephaistos     

    Pourvu que ces mauvais chiffres ne gâchent pas les vacances polynésiennes du Président...

  • grognon
    grognon     

    Il faut soutenir la côte de popularité de notre président Hollande. Si on ne l'avait pas, il faudrait l'inventer !!!

  • snoopynous
    snoopynous     

    L'essentiel est sauf pour François Hollande. Le chef de l'Etat français s'est "félicité" que l'accord signé dans la nuit du vendredi 19 février entre les chefs d'Etat et de gouvernement européens pour éviter une sortie de la Grande Bretagne de l'UE "n'ait pas créé de réelle entorse aux règles européennes".

    Oui mais, au prix du maintien du "rabais" accordé par Paris à Londres. Un rabais de 1,5 milliard d’euros que les Français versent chaque année aux Britanniques sans vraiment le savoir pour justement que ces derniers rester dans l’Union européenne.
    ________________________________
    http://bfmbusiness.bfmtv.com/france/ce-que-les-francais-lachent-pour-que-la-grande-bretagne-reste-en-europe-953162.html

  • dacatoro
    dacatoro     

    Avec - de 10% ( car voilà les vrais chiffres ) ces nullités amèneront le pays à la catastrophe bien avant mai 2017 !!

  • tintin
    tintin     

    Ce n'est pas leur faute! C'est de la faute aux Français, tout simplement! On n'élit pas un branque pour remplacer un autre branque. On innove. Des candidats il y en avaient pléthore. Il suffisait de lire courageusement et jusqu'au bout les programmes. Maintenant il faut attendre encore 14 mois. En 14 mois ils ont encore le temps de continuer à détruire le pays.

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire