En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La peau des ânes africains au coeur d'un trafic meurtrier

Des ânes broutent de l'herbe à Mogosani, une petite bourgade de la province sud-africaine du Nord-Ouest, le 9 février 2017
 

Chaque année en Afrique, des milliers d'ânes sont tués pour leur peau, souvent exporté en Chine, où elle est utilisée pour la médecine traditionnelle.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Bajul
    Bajul     

    Ils bouffent les chiens et les chats , pourquoi pas les ânes !!

Votre réponse
Postez un commentaire